• grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-03
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-07
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-08
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-06
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-04
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-05
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-01
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-02

manJuste avant de rejoindre l’entrée de la Grotte, à l’est du bâtiment d’accueil, un petit sentier conduit à un abri de berger avec sa murette en pierre sèche, implanté dans une anfractuosité rocheuse, à l’ombre des chênes-verts, tel que l’on en trouvait beaucoup dans les Gorges au début du XIXe siècle. 

Ces constructions modestes rappellent l’importance du pastoralisme sur les communes du plateau.

L’élevage ovin et caprin est alors un appoint indispensable pour les familles.

La plupart des grottes-bergeries servaient surtout l’été, après l’agnelage et le sevrage, soit au moment des cultures sur le plateau et des fortes chaleurs.

Les bergers y parquaient leurs troupeaux la nuit d’autant que les loups ont rôdé dans les Gorges jusqu’au début du XXe siècle.

Accès facile.

 
 
 
 

40031555 881612438700286 9219519988061175808 n
40063674 881612475366949 2834841825980710912 n
Chèvres-RNNGA-RTGA-2005-Denis-Doublet-7
DSC 0256
DSC 0261