• grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-06
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-03
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-08
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-05
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-01
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-07
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-04
  • grotte-gorges-de-l-ardeche-grotte-de-la-madeleine-visites-activites-02

dogbane

Le site de La Madeleine jouit d’un environnement exceptionnel, sur des milieux  rocheux calcaires très contraignants.

De l’accueil à la grotte, plusieurs cartels présentent les plantes caractéristiques du plateau et des gorges. La forêt et la garrigue y ont toute leur place. La première est largement dominée par le chêne vert, dont le feuillage persistant imprime sa teinte sombre à la végétation des gorges, loin devant le chêne pubescens ou chêne blanc, l’érable de Montpellier et l’alisier. La garrigue se caractérise par un tapis végétal bas de plantes herbacées et ligneuses dont plusieurs parfumées ou aromatiques, comme le thym, la lavande, la sarriette, le ciste cotonneux, la saponaire, la valériane ou l’aphyllante de Montpellier, mais aussi des arbustes et de petits arbres isolés, comme le cade, le térébinthe, le genêt scorpion, le buis, le chèvrefeuille et la salsepareille.  Certaines de ces plantes étaient largement utilisées autrefois pour se soigner ou encore pour fertiliser des terres souvent trop arides.  Un panel à découvrir avant ou après la visite de la grotte.

 

Lavande
anacamptis pyramidalis
aphyllanthes monspeliensis
biscutella cichoriifolia
cistus albidus
hormathophylla macrocarpa O.Peyronel
iris lutescens
lactuca perenis
olivier
ophris araneola